© Mehdi Benkler

Dirigé par la jeune chanteuse et multi-instrumentiste Derya Yildirim, le quintet vous embarque dans une psycho-pop anatolienne. Un mélange de folk turc, de grooves et de psychédélisme aux influences jazz et funk.

Dans la voix de Derya Yildirim, mélancolie et désir se fondent en un puissant amalgame. Elle est accompagnée par la fantastique batteuse Greta Eacott et trois musiciens français, membres de l’Orchestre du Montplaisant, Antonin Voyant, Graham Mushnik et Andrea Piro. Originaires de Turquie, Allemagne, France, Italie et Grande-Bretagne, ils s’inscrivent dans une génération sans frontières que certains qualifieront d’ « outernationale ».

Ils livrent leurs propres interprétations de bijoux turcs (Selda Bağcan, Barış Manço, Moğollar et Nazım Hikmet), mais aussi de magnifiques compositions originales, portées par leur fantastique faculté d’improvisation.
Deux ans après le succès d’un premier EP, « Nem Kaldı » (2014), le groupe livre son premier album : « Kar Yağar » sorti en mai 2019. Et l’attente en a valu la peine ! 12 morceaux à travers lesquels le son puissant du Bağlama (luth turc) et le chant éblouissant de Derya Yildirim construisent et dénouent des histoires accompagnés de guitares, d’orgues, de batterie, de flûte et de basse.

Derya Yildirim & Grup Şimşek emmènent la future poésie turque, riche et juste, sans jamais perdre la connexion avec les richesses du passé. À l’arrivée, un cocktail hypnotisant, qui vous emporte dans un éblouissant voyage à travers les hauts plateaux anatoliens.



Derya Yildirim & Grup Şimşek / Tumblr / Soundcloud / Bandcamp / Facebook / Instagram