© Tous droits réservés

Designer et biologiste de formation (diplômée de l’ENSCI et de l’École normale supérieure), Marie-Sarah Adenis dirige la création au sein d’une entreprise de biotechnologie qu’elle a cofondée : PILI, qui développe de nouvelles technologies de production de colorants renouvelables. Cette technique de production écologique s’appuie sur la fermentation de micro-organismes, et offre une alternative aux colorants pétrochimiques (soit la majorité des colorants de synthèse).

C’est un projet qui démontre, selon ses mots, « que les usines de demain seront pour certaines microscopiques et vivantes et que cela nous invite à reconsidérer notre relation aux micro-organismes avec qui on partage beaucoup depuis la nuit des temps ».

« Du côté de la biologie le vivant est capable de produire des molécules beaucoup plus proprement que ce qu’on fait aujourd’hui à partir du pétrole notamment. » (Marie-Sarah Adenis)

Elle enseigne à l’ENSAD et à l’ENSCI où elle initie de jeunes designers à la biologie et aux biotechnologies afin d’investir et de fertiliser ces nouveaux champs de recherche de projections, de discussions et d’imaginaires féconds. Elle fut un membre actif du laboratoire ouvert La Paillasse où elle organisa de nombreuses rencontres et ateliers à la croisée du design et des sciences. Attachée à la création de liens entre biotechnologie et artisanat, elle est également membre de l’Académie des savoir-faire de la Fondation d’entreprise Hermès.