« Cette créature baroque fait grincer le parquet du genre lyrique tout en chatouillant la variété. » (Les Inrocks)

Mathilde Fernandez - Portrait

© Raphaël Lugassy

Elevée dans une famille de rockeurs progressifs, Mathilde Fernandez est immergée dès le plus jeune âge dans un univers de concerts inclassables entre performance et musique. Cette rencontre précoce avec le milieu artistique sera tout aussi décisive que les disques de chevet de sa mère (Kate Bush) et l’école des femmes savantes qu’elle chérit : Catherine Ringer, Nina Hagen ou encore… Mylène Farmer.
D’origine catalane et polonaise, la Niçoise s’installe à Bruxelles en 2013 après un passage par la scène underground suisse.

Comédienne de théâtre, c’est en explorant les diverses possibilités de sa voix avec une chanteuse lyrique qu’elle débute son projet Live à Las Vegas. Un titre impeccable, inspiré par une affiche de la grande Céline Dion (who else?). De morceau en morceau, de graves en suraigus, elle y retrace l’histoire d’une femme qui rêve de grandeur et d’Amérique.

Mathilde Fernandez est une diva déjantée et, comme telle, ne laisse pas indifférent : on déteste ou on adore. Nous on adore. On rit bien trop fort et on chante bien trop faux. Donc, conseil d’amies : ne ratez pas ça, mais ne vous postez pas trop près de nous pendant le concert…

Site web
Mathilde Fernandez est aussi sur Facebook et Twitter.

Participe à

Boum de clôture

28 oct. 2017 :

Reflektor

Place Xavier Neujean, 24

Liège


Horaires à confirmer

Prix : 12/16€ en prévente, 14/18€ sur place

Tickets

Avec

Partager