© Laurent Orseau

« … ça donne la sensation d’être un pluvian d’Égypte dans la gueule d’un crocodile du Nil. » Marine Kloc

Osilasi (« oscillation » en indonésien) est le projet commun de la harpiste Léa Roger (Guili Guili Goulag, Félon) et la percussionniste/vocaliste Célia Jankowski (Vitas Guerulaïtis, Flies Rattle, Collectif H.A.K.).

Influencé autant par les musiques traditionnelles que par les musiques expérimentales, Osilasi crée une narration aux contours extensibles, en jouant sur les dynamiques sonores, les décalages rythmiques et la modulation dans la répétition. D’étranges exercices de transe chamanique vocale, ponctués de percussions, de manipulations analogiques et de surbrillances instrumentales hypnotisent l’esprit.

Leur musique oscille entre intériorité et physicalité, toujours en tension, toujours sur le fil. Ca dé/range les sens (dans le bon sens), et on n’en attendait pas moins pour ouvrir cette 14e édition du festival.


Osilasi / Soundcloud / Facebook