© Tous droits réservés

« À la fois virtuose et désarmant de simplicité » (Benoit Deuxant, La Sélec.)

Tomoko Sauvage est une musicienne et artiste sonore japonaise, mais c’est à Paris qu’elle vit désormais.
Depuis une dizaine d’années, Tomoko Sauvage joue le « waterbowls », un « synthétiseur naturel » de son invention, assemblant l’eau, la céramique et l’électronique.

Les gouttes, les vagues et les bulles avec lesquelles elle joue résonnent dans les bols d’eau, sont amplifiées par des hydrophones (microphones sous-marins) et provoquent des feed-back formant des drones ondulants et des harmoniques naturels au gré de la résonance du lieu.

En investissant des matières primordiales à travers des gestes ludiques, Tomoko Sauvage improvise et interagit avec l’environnement où le jeu tient un équilibre délicat entre l’aléa et la maîtrise. « Musique Hydromantique » (2017), son dernier album édité chez Shelter Press, fait référence à l’hydromancie, une forme de divination antique pratiquée grâce à l’eau.

Vivre un live de Tomoko Sauvage, vous verrez, c’est s’immerger très concrètement dans la matière sonore.

Tomoko Sauvage / Website / Youtube / Facebook / Instagram