Vendredi 18 octobre 2019

Dans le cadre de sa Curieuse Résidence 2019, nous avons donné carte blanche à Line Guellati pour alimenter la programmation du festival. Au programme, deux journées pour questionner et déconstruire notre perception des troubles mentaux et de celleux qui en souffrent.

© Samia Ayach – Créahm-Bruxelles

Depuis plusieurs années, elle vole les paroles dites dissociées de son frère diagnostiqué schizophrène. Elle les enregistre et les prolonge. S’inspire de sa diffluence, faite d’images fortes, osées, inclassables.

Ce frère fait des aller-retours en hôpital psychiatrique. En face, les aidant.e.s s’inscrivent malgré elles/eux dans un perpétuel schéma d’inquiétude sans plus savoir que faire de tout cet amour de prévention. Quelle place occupe t-il (ou n’occupe t-il pas) dans cette société? Qu’est-ce que cela veut dire : déborder ? dévier ? de où ? Comment pallier aux manques de ce système excluant ? Quand on fait un enfant considéré malade, devons-nous en être responsable toute notre vie ? Où résident nos créativités, d’où viennent nos manques, nos impuissances, nos peurs face à ces troubles ? Comment se raconter autrement ? Où se rejoindre ?

Si un belge sur cent souffre de schizophrénie, un sur trois a été confronté à des troubles mentaux durant sa vie : il est temps de repenser nos relations à ces troubles et à ceux qui en souffrent.

« Fou c’est juste un mot et personne est juste un mot » (extrait de « Dessine-moi un mutant »)

Le spectacle « Dessine-moi un mutant » (titre provisoire), en cours d’écriture, s’invente au départ de ces paroles rapportées de mon frère, de rencontres et d’ immersions dans des lieux en Belgique qui accompagnent les personnes dites psychotiques (L’Autre lieu, Parhélie, Revers, …) et s’appuie sur des explorations diverses. Parmi celles-ci, les recherches de Corinne Sombrun, première française à être reconnue chamane en Mongolie qui, grâce à son expérience, collabore avec des chercheurs dans le but de comprendre les mécanismes cérébraux liés aux états de transe.

Avec cette création, il s’agit de déconstruire les regards et les visions que nous avons de la maladie et du diagnostic. Cette première étape de travail sera l’occasion de découvrir le texte en cours d’écriture et d’échanger avec l’équipe sur cette thématique particulière.

***
Écriture et mise en scène / Line Guellati
Interprètes créateur.trices / Marion Lory, Amélie Lemonnier, AntoJo Otero
Soutiens / La Curieuse Résidence 2019, Festival Voix De Femmes, La Fédération Wallonie Bruxelles (Direction du Théâtre), Le Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut – La Fabrique de Théâtre, Ad Libitum, Les studios de Virecourt – Compagnie MAPS, Le CED, La Roseraie, La Maison des Cultures de Saint-Gilles / Remerciements L’Autre Lieu, Parhélie, Revers Asbl, Créahm-Bruxelles.
Projet porté par le Darouri Express.