22 octobre 2019

Depuis l’Egypte ou les Pays-Bas, une soirée de rythmes captivants, puissants et audacieux pour re/faire le monde…

Nadah El Shazly (EG)

Issue de la scène indépendante du Caire, Nadah El Shazly défie les genres et les époques. Son premier album, Ahwar (« marécages » en français), paru en 2017 est un venu tout droit d’un autre monde et vous hantera longtemps. Un mélange inattendu mais superbe, entre prose arabe, jazz, noise, hip-hop, psychédélisme et électro expérimentale.

Tumblr / Soundcloud / Youtube / Facebook

 

Flowers (NL)

Duo rock stoner basé à Amsterdam, Flowers est un projet formé en 2015 par la chanteuse et guitariste Roos Pollmann et la batteuse Judith van Oostrum. Leur premier album concept « Doom City » (septembre 2019) évoque un lieu industriel, désert, isolé et en déclin, dans un désert vide et sans ressources. Métaphore du patriarcat et du système de genre binaire, Doom City doit périr pour laisser place à un nouveau mode de vie. Tout un programme.

Website / Soundcloud / Facebook / Instagram / Bandcamp

Durant cette soirée, le résultat du projet d’atelier photo de la Maison Des Femmes d’ici et d’ailleurs est à re/découvrir à travers l’exposition « Originelles ». Ce projet a pour objectif de mêler aux regards de trois photographes professionnels (Marjorie Goffart, Sophia Von Fernbach et Valentin Bianchi), les créations de femmes de diverses origines et générations aux multiples parcours, histoires et vécus.