Jeudi 17 octobre 2019

Nous y sommes tou·tes confronté·es, que l’on en ait ou pas, dans la sphère privée ou publique.
Cette séance d’écoute rassemblera deux créations sonores pour questionner, ensemble, le travail : qu’en dire, qu’en faire et surtout, qui s’y autorise ?

Entre constat sensible, libération de la parole et activisme, les deux écoutes de cette soirée s’ancrent dans une réalité complexe et parfois douloureuse, partagée des femmes de tous horizons sociaux et/ou professionnels. Aujourd’hui, elles bousculent les clichés sur le travail et donnent à entendre qu’ici et ailleurs, à petite et grande échelle, des actions féminines solidaires s’organisent.

Cette écoute sera suivi d’une courte forme clownesque de quelques minutes mise en scène par Annick Funtowicz et jouée par la comédienne Stéphanie Gaillard.

Aujourd’hui , Madame Chaussette cherche à répondre à toutes ces questions dans sa tête :
Et si les vêtements dépareillés de gavroche étaient tout aussi enfermants
que la robe de la séductrice , que le tablier de la vieille ,la veste de la femme d’action
ou les gants de la princesse ?
A l’étroit dans ces modèles carcans…
Quelque chose l’appelle…Parler de tout prés..? Dire vraiment…?
Oser la femme qu’elle est… dehors …?

Extrait du spectacle « Oser trembler ».

14 juin 2019 : Grève des femmes suisses, 14 juin 2019 (Source)© Mehdi Benkler

Micro-trottoir

Dans la continuité de cet atelier, un micro-trottoir vous permettra de témoigner de vos propres expériences du travail. Un montage de ces différents témoignages sera diffusé à l’occasion de l’événement récurrent à Livre aux Trésors « L’affaire de tou·tes » le 25 octobre.

Vous pourrez les retrouver lors des événements suivants :
– Le 13/10 à Barricade pour l’Atelier de sérigraphie avec La Rage
– Le 15/10 à Livre aux Trésors pour re/découvrir Mary McLane et Mireille Havet et au CPCR pour Les voix des femmes dans le mouvement des gilets jaunes.
– Le 17/10 à Barricade pour la séance d’écoute de Brûler dedans / Brûler dehors
– Le 20/10 à l’occasion de la parade afroféministe de 30 nuances de Noir·es

 

À propos de « Brûler dedans / Brûler dehors »

Au départ, il y avait une pièce de théâtre : “Où est Alice?”, de la Compagnie Paulette Godart. Ce thriller social abordait, entre autre, la question du (non-) sens de notre rapport au travail.

Dans son sillage, Voix De Femmes mène, depuis 2018, des ateliers dans lesquels des groupes de femmes y questionnent et se réapproprient collectivement cette thématique.

La première étape (2018) a pris la forme d’ateliers philosophiques et a donné le jour à une création sonore : « Brûler dedans/brûler dehors ».

La seconde débute cet automne par une recherche artistique plus poussée qui vise à répondre à des questions moins simples qu’elles n’y paraissent : Comment dire et pour qui ? Comment faire entendre nos voix ? Quel impact peut-on/veut-on avoir sur les autres ?

Afin d’alimenter la réflexion nouvelle, cette thématique infiltre le festival…